Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Historique du projet Livr'Echange

C’est en tombant sur une boîte en plexiglas contenant des livres, installée en pleine rue de Brives que l’idée a germé dans l’esprit de la Conseillère en Insertion Socio-professionnelle de l'ALPEJ (Association Locale pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes).

Le partenariat entre la médiathèque de l'AME à Montargis et l’ALPEJ était déjà bien amorcé et avait donné lieu à une première exposition. C’est donc naturellement que nous avons souhaité associer le réseau des médiathèques de l’AME au projet, bénéficiant ainsi de leur expertise dans le domaine du livre et de la promotion de la lecture. Le but recherché étant de permettre aux jeunes accompagnés par l’ALPEJ, habituellement éloignés du domaine de la culture, de s’autoriser à fréquenter les lieux clés de la culture montargoise tels que les médiathèques, la salle des fêtes, le Tivoli…

L’information est d’abord passée entre Clémentine CAVALLI de l’ALPEJ et Martial KANGOU de la Médiathèque de l'AME à Montargis au mois de novembre 2016. Ce dernier a abordé le sujet avec Hervé MAUPLOT, Directeur des affaires culturelles de l’AME, qui a bien accueilli le projet puisqu’il avait lui-même relevé le concept durant ses congés.

En janvier 2017, le projet est présenté aux responsables de sections. L’intention étant avant tout d’intégrer les jeunes en insertion accompagnés par l’ALPEJ à une démarche de projet, une seconde réunion est planifiée avec eux, permettant d’avancer plus concrètement sur les designs et lieux d’installation des premières boîtes.

A partir de cete date, tout s’enchaîne: des idées fusent, des croquis sont griffonnés, des lieux sont choisis par les jeunes.

La première boîte sera installée à Cepoy: l’un des salariés en insertion de l’ALPEJ, maçon de formation, a participé à la réhabilitation du Lavoir qui avait subi les inondations de juin 2016 et trouvait l’endroit calme, apaisant, facile d’accès et visible. Le tout premier point de Livr’Echanges de l’Agglomération Montargoise sera finalement installé quelques mètres plus haut, dans le jardin de la Maison de la Suède.

Le 1er mars, les jeunes, leur CISP et Martial KANGOU de la Médiathèque sont invités à présenter leur initiative aux élus à la culture de toute l’Agglomération Montargoise. L’idée reçoit un accueil chaleureux et enthousiaste, chaque représentant de commune demandant à ce que ses rues soient au plus vite équipées d’une boîte à livres.

Trois lieux d’implantations sont suggérés par les jeunes : Cepoy, qui nous aura donc conseillé de remplacer le lavoir par la Maison de la Suède pour des raisons d’accessibilité et de visibilité ; Paucourt avec sa Maison de la Forêt et enfin, une installation temporaire sur les lieux de l’Été de Proximité au Lac des Closiers.

La fin du mois de mars est donc riche en réunions, rencontres d’élus et contacts avec le service culturel de l’AME de sorte que dès le mois d’avril, tous les mercredis après-midi, Julien CROCHARD, technicien «magicien» est détaché pour transmettre ses savoir-faire techniques et ses compétences aux jeunes en insertion de l’ALPEJ.

Le projet a été découpé en 4 étapes :

- La fabrication des boîtes à livres avec les jeunes salariés en insertion de l'ALPEJ en partenariat avec le technicien de l'agglomération à partir de matériaux de récupération.

- Le partenariat déjà existant entre l'ALPEJ et la médiathèque del'AME à Montargis nous permettra de constituer une collection d'ouvrages qui seront mis à la disposition des usagers dans ces boîtes.

- Des actions de sensibilisation à la culture et de promotion de la lecture seront régulièrement mises en place par le réseau AGORAME des Médiathèques de l’AME, la CISP de l’ALPEJ et ce, en association avec les différents services et dispositifs adressés aux jeunes sur le territoire (Maisons des Jeunes, Mission Locale, PIJ, établissements scolaires, service tranquillité de l'agglomération).

- En plus des questionnaires de satisfaction papier mis à disposition dans la boîte, un autocollant présentant le nom du projet, le nom des partenaires à contacter en cas de besoin ainsi que l'adresse d'une page internet liée au site du réseau AGORAME sur laquelle les lecteurs pourront déposer leurs avis sera apposé sur chaque ouvrage. Ceci nous permettant d'effectuer un bilan quantitatif et qualitatif de l'action. En fonction des résultats observés, le projet sera réadapté et pourra ainsi être développé sur le reste de l'agglomération les années suivantes.

Les boîtes du Livr’Echanges ne seront qu'un support à la mise en place d'actions de rassemblement autour d'un thème culturel ou d’une action sociale. Leur implantation devrait permettre aux habitants de ressentir moins d'appréhension ou d'exclusion lors de la mise en place d'événements liés à la lecture dans leur quartier. Cet objectif final évaluable à moyen terme sera précédé des objectifs à court terme suivants :

- Promotion de la lecture dans les quartiers,

- Réductions des inégalités d'accès à la culture en favorisant la mixité sociale

- Mise en place d'un mobilier urbain dont les habitants peuvent s'approprier la gestion et le fonctionnement à moyen et long terme

- Autonomisation du fonctionnement des boîtes à livres d'ici la fin du projet. Le but étant de pouvoir confier la gestion et le développement à des associations de quartiers et ou à des instances jeunes du territoire.

Les boîtes à livres n'existent pas sur notre territoire et nous constatons une certaine appréhension à l'utilisation des supports écrits, notamment auprès des jeunes que nous accompagnons. Le livre semble réservé à une "élite" dans leur esprit et nous souhaitons les accompagner à désacraliser cet objet en les amenant à découvrir le plaisir du livre n'importe où et n'importe quand dans leur quotidien. Le partenariat avec le réseau des médiathèques permet de bénéficier de l’expertise de ses personnels en faveur du livre pour tous et des publics à cibler dans ce projet.