Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Maestro

Maestro de Léa Fazer

France Télévisions distribution, 2014 [2013].

maestro 150Une comédie réussie sur la transmission et un certain milieu du cinéma (l'artisanal, en voie d'extinction)

Henri, un jeune acteur qui rêve de jouer dans « Fast & Furious », se retrouve engagé dans le film de Cédric Rovère, monstre sacré du cinéma d’auteur. Les conditions du tournage ne sont pas tout à fait celles auxquelles il s’attendait…

Beaucoup de comique de situation : la rencontre entre le jeune acteur aux références cinéphiles restreintes et le vieux réalisateur aussi cultivé que fantasque est un régal. Et plein d'autres détails qu'on voudrait à peine dévoiler : les galères d'un tournage sans argent, les badinages amoureux... Les rôles dits secondaires sont au contraire essentiels et contribuent largement à ce mélange assez rare de comique et de tendresse.

Inspiré de la relation entre Eric Rohmer et Jocelyn Quivrin, ce film est également une apologie du carpe diem . Comme dit le réalisateur, incarné par Michael Lonsdale avec sa voix et son ton si singuliers : « Jouissez de la vie, il est déjà beaucoup plus tard que vous ne le pensez ».

Notons que Quivrin est crédité au scénario qu'il écrivait avec la réalisatrice, avant de décéder brutalement. Il voulait faire ce film : « Raconter ce moment où un jeune homme s’ouvre à l’amour et à la culture et cesse d’être un consommateur.»

Un régal, on vous dit, sur les rencontres improbables et enrichissantes !

 

 

Où trouver cet ouvrage ?

Réserver Code barre Support Cote Bib. d'origine Section Localisation Situation Date de retour prévue
Réserver
04507000867523Icône du support Vidéo F FAZMontargisVidéothèqueVidéoSorti01/12/2018

 

 

Connectez-vous pour mettre un commentaire.