Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Dirty Gold

Dirty Gold d'Angel Haze

Universal, 2013.

dirty gold couvUne rage de vivre à l'état pur.

Lancé en décembre 2013 aux États-Unis, le premier album d'Angel Haze, artiste originaire de Détroit, arrive dans les bacs des disquaires accompagné d'une « petite » anecdote. Suite au report constant de la date de sortie par son label discographique, alors que l'album est prêt, Angel a une idée. Quelques clics de souris plus tard, c'est l'intégralité du cd qui se retrouve sur Internet, prenant de court les studios Island et Republic. Après un lancement officiel en fin 2013, les ventes ne s'envolent pas. Mais ce n'est pas important : l'album est disponible.

Véritable défi personnel, Angel Haze nous livre un rap qui sort des sentiers battus, en abordant des thèmes inhabituels au genre. Le deuil d'un être aimé avec « Deep Sea Diver », continuer de se battre face à l'adversité à travers « Battle Cry », jusqu'à la dépression par «  Angels & Airwaves ». Des sujets forts, parfois même durs, qui lui tiennent à cœur. Car il ne s'agit pas que de simples titres, c'est une partie de sa vie, de son histoire, que nous découvrons à travers ces morceaux.

Avec un nouvel album prévu pour le début de l'été aux États-Unis, venez vous plonger dans l'univers d'une personnalité libre, provocante et engagée.

 

Où trouver cet ouvrage ?

OPAC Détail de notice

You have no rights to post comments