Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Jackie

Jackie, un film de Pablo Larrain, 2016

Un biopic ? Bien plus que ça : du grand cinéma

Pablo Larrain, réalisateur chilien tout juste quadragénaire, a longtemps exploré l'histoire mouvementée de son pays à travers une filmographie d'une grande cohérence.

Quand on lui confie les rênes d'un biopic sur Jackie Kennedy, c'est un pari risqué qu'il décide de relever.

Une co-production entre Hollywood et la France, 15 millions de dollars de budget (qui seront vite dépassés), le plus grand studio de la Cité du Cinéma de Luc Besson pour reconstituer les appartements de la Maison Blanche et la star Natalie Portman pour incarner la première dame la plus célèbre de l'Histoire.

Larrain, après être passé à deux doigts de l'accident industriel, réalise un très grand film, une oeuvre de pur cinéma d'une très grande sensibilité.

Jackie afficheLe film nous donne à voir quelques jours de la vie de Jackie Kennedy, juste après l'assassinat de son mari. Plus qu'une première dame, comme nous le laisse entendre le sous-titre français, c'est bien avec une veuve que nous allons passer une heure et demi, une veuve aussi belle que fascinante.

De l'exercice de style vu et revu du biopic, Pablo Larrain en fait une oeuvre de cinéma total. Au milieu d'une chronologie fragmentée se joue l'opposition entre la réalité et le mythe. Entre l'Histoire et l'histoire.

Dans un stupéfiant sens de la mise en scène, parmi des décors et des costumes splendides, Larrain multiplie les séquences d'une beauté formelle à couper le souffle. Renforcées par un montage virtuose et la musique signée Mica Levi.

Si Jackie affirme que la mise en scène et le storytelling sont au coeur de l'exercice du pouvoir, face à ce film du genre biopic, on ressort surtout avec l'agréable sensation d'avoir vu un vrai film de cinéma.

Là où Larrain réussit son pari c'est qu'à partir d'un sujet bien réel, il construit, par sa mise en scène, une oeuvre qui nous entraine dans un tourbillon d'émotion, là où la différence entre fiction et réel n'a pas d'importance. En bref, il fait du cinéma !

 

 

   Où trouver cet ouvrage ?

OPAC Détail de notice

Connectez-vous pour mettre un commentaire.